Connaissez-vous les vers mopanes, gym ces chenilles bourrées de fer qui rampent vers nos tables ?

En Europe ou aux États-Unis, l’idée de manger vers ou insectes semble a priori peu ragoûtante. Mais une ingénieure chimiste sud-africaine, Wendy Vesela, a trouvé le moyen de mettre ces insectes riches en protéines et en fer au menu, les réduisant en farine pour en faire une poudre protéinée. Celle-ci est alors utilisée pour la préparation de biscuits, barres chocolatées, céréales ou encore smoothies. Cuites à la vapeur et coupées en tranches, les chenilles mopanes peuvent aussi être utilisées comme garniture pour pizza.

Previous post Latresne : des ados sportifs et sensibilisés au bien-manger fitness
Next post "Le gouvernement basic fit cède aux lobbys" : Les steaks de soja et saucisses de tofu, c'est fini